Rapport annuel

La Fondation Antidoping Suisse présente ici des informations sur ses objectifs annuels et sur la façon dont elle les atteint. Il suffit de cliquer sur l’année pour accéder au rapport annuel (pdf).

2016

Antidoping Suisse a rempli en 2016 l’ensemble des objectifs annuels prévus. Les exigences en matière de contrôle, de prévention, de droit, d’IT et de gestion ont, comme les années précédentes, à nouveau augmenté. Alors que les ressources demeurent inchangées, Antidoping Suisse se voit confrontée à des problèmes toujours plus nombreux.

Contrôles antidopage

Antidoping Suisse a effectué au total 3269 contrôles antidopage en 2016 (3085 en 2015), dont 2449 contrôles d’urine (2295 en 2015) et 820 contrôles sanguins (790 en 2015). Au total, 502 échantillons ont été payés par des tiers.

La Chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic (CD) a statué l’année passée sur 8 violations des règles antidopage (16 en 2015) et a prononcé quatre sanctions. Cinq procédures étaient en suspens auprès de la CD à la fin de l’année.

2015

Antidoping Suisse a atteint tous les objectifs fixés pour 2015 et a satisfait à toutes les obligations qui lui incombaient à l’égard de Swiss Olympic et de la Confédération. L’année sous revue était le premier exercice qui entrait dans le cadre du Programme mondial antidopage de 2015. De nouvelles exigences en matière de contrôles ont été fixées et davantage d’actions pour la prévention ont été exigées.

Contrôles antidopage

En 2015, Antidoping Suisse a procédé au prélèvement de 3 085 échantillons. Parmi ces échantillons, 2 695 d’entre eux ont été prélevés par Antidoping Suisse dans le cadre de contrôles domestiques, représentant ainsi 1 948 échantillons d’urine  et 747 échantillons sanguins. Au total, 390 échantillons ont été payés par des tiers.

L’année passée, la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic (CD) a rendu 16 décisions, toutes assorties de sanctions, dont six pour importation de produits dopants interdits.

Prévention en matière de dopage

Le nouveau support pédagogique «Olympic Spirit» a été introduit avec le concours de Swiss Olympic et de «Cool and Clean» au cours de l’année scolaire 2015 / 2016 pour les degrés secondaires I et II. Un module de formation – «Engagé contre le dopage»  – a été mis au point dans le cadre de «Jeunesse et sport» et proposé dans cinq cantons. Par ailleurs, les nouveautés du Programme mondial antidopage de 2015 ont été mises en œuvre avec le programme, complètement actualisé, d‘e-Learning «Clean Winner».

2014

En 2014, Antidoping Suisse a atteint tous ses objectifs annuels. Le nouveau programme mondial Antidoping 2015 a pu être mis en œuvre à temps, au cours de l’année sous revue, dans le statut concernant le dopage de Swiss Olympic et dans les dispositions d’exécution d’Antidoping Suisse. En outre, Antidoping Suisse a réalisé un total de 4085 contrôles antidopage, ce qui constitue un nouveau record. Le site internet a été totalement renouvelé et différents projets liés à la prévention ont été développé avec l’implication des partenaires nationaux. Pour la troisième année consécutive, l’exercice 2014 s’est clôturé sur un excédent de charges, ce qui démontre la situation financière difficile croissante d’Antidoping Suisse.

Contrôles antidopage

Au total 4085 contrôles, dont 3056 dans le cadre du programme domestique, 1029 financés par des tiers (dont 555 sur la base du mandat délivré aux Championnats d'Europe d'Athletisme à Zurich)
Contrôles d'urine : 2836, dont 1484 hors compétition et 1352 en compétition
Contrôles sanguins : 1249, dont 930 hors compétition et 319 en compétition

Violation des règles antidopage 

13 décisions rendues par la Chambre disciplinaire, dont onze assorties de sanctions.

2013

Pour la fondation Antidoping Suisse, 2013 fut l’année de grandes performances, des nouveautés et de la célébration de son cinquième anniversaire. En 2013, Antidoping Suisse effectua au total 3393 contrôles antidopage, ce qui constitue un nouveau record. Ce fut également la première année de la nouvelle stratégie de management 2013-2016, et aussi celle de la nouvelle loi sur l'encouragement du sport. Le cinquième anniversaire de la fondation fournit l’occasion de développer et de lancer un nouveau jeu international pour portables sur la prévention du dopage à l’attention des jeunes.

Contrôles antidopage

Au total 3393 contrôles, dont 2785 dans le cadre du programme domestique, 608 financés par des tiers
Contrôles d'urine : 2537, dont 1404 hors compétition et 1133 en compétition
Contrôles sanguins : 856, la majorité hors compétition

Violation des règles antidopage 

23 décisions rendues par la Chambre disciplinaire, dont 17 assorties de sanctions. C’est en 2013 qu’un athlète fut banni pour la première fois en raison de valeurs incohérentes dans son passeport sanguin.

2012

La Fondation Antidoping Suisse a atteint tous ses objectifs en 2012. Le plus grand nombre d’actions possible a pu être réalisé avec le budget alloué. En 2012, Antidoping Suisse a de nouveau dépassé la note de 3000, avec un total de 3140 tests effectués.

Contrôles antidopage

Au total 3140, dont 2551 dans le cadre du programme domestique, 589 financés par des tiers
Contrôles d'urine : 2262, dont 1254 hors compétition et 1008 en compétition
Contrôles sanguins 878, la majorité hors compétition

Violation des règles antidopage

14 décisions rendues par la Chambre disciplinaire, dont 13 assorties de sanctions. C’est en 2012 que deux athlètes furent pour la première fois condamnés pour importation de produits dopants à la suite d’informations fournies par les douanes.

2011

En 2011, Antidoping Suisse atteint tous ses objectifs annuels. Nous avons créé le service "Enquêtes", effectué un nombre considérablement plus élevé de contrôles sanguins et revu complètement notre base de données sur les médicaments. Nous avons élaboré de nouveaux cours en ligne sur les produits dopants et les procédés de dopage. C’était la première fois que plus de 3000 contrôles antidopage ont été effectués en Suisse sur une année.

Contrôles antidopage

Au total 3045, dont 2543 dans le cadre du programme domestique, 502 financés par des tiers
Contrôles d'urine : 2306, dont 1374 hors compétition et 932 en compétition
Contrôles sanguins : 739, la majorité hors compétition

Violation des règles antidopage

 

13 décisions rendues par la Chambre disciplinaire

2010

En 2010, Antidoping Suisse a atteint tous ses objectifs annuels. Nous avons réalisé pour la première fois un grand nombre de tests sanguins, principalement grâce au financement supplémentaire approuvé par le Parlement suisse au cours de sa session de décembre 2009.

Contrôles antidopage

Au total 2734, dont 2305 dans le cadre du programme domestique, 429 financés par des tiers
Contrôles d'urine : 2291, dont 1365 hors compétition et 926 en compétition
Contrôles sanguins : 443, la majorité hors compétition

 

Violation des règles antidopage

12 décisions rendues par la Chambre disciplinaire

2009

Les activités de Antidoping Suisse ont été couronnées de succès durant la première année. Les clients, partenaires et le public apprécient notre organisation et saluent nos résultats. La contribution fédérale pour lutter contre le dopage ayant augmenté d’un million de francs suisses pour 2010 nous permettra de faire notre travail encore plus efficacement. Antidoping Suisse a lancé « Clean Water », un projet destiné à réaliser des contrôles supplémentaires pour le passeport sanguin, avec l’aide des ses partenaires Swiss Swimming, le Laboratoire suisse d'analyse du dopage (LAD) et la société de biotechnologie AMGEN.

Contrôles antidopage

1479  dans le cadre du programme domestique, 211 financés par des tiers 
Contrôles d'urine : 1680, dont 972 hors compétition et 708 en compétition
Contrôles sanguins : 10

Violation des règles antidopage

25 décisions rendues par la Chambre disciplinaire

2008

La Fondation Antidoping Suisse a commencé ses activités le 1er juillet 2009. L’agence centralise toutes les tâches liées à la lutte contre le dopage sous l’égide d’une agence nationale indépendante. Cela crée des conditions optimales pour continuer la lutte contre les substances illicites dans le sport en Suisse d’une manière ciblée et efficace.

Contrôles antidopage

Au total 1918, dont 1392 dans le cadre du programme domestique, 526 financés par des tiers 
Contrôles d'urine : 1918, dont 945 hors compétition et 973 en compétition
Contrôles sanguins : 0

Violation des règles antidopage

13 décisions rendues par la Chambre disciplinaire

Autres rapports annuels des organisations antérieures

2007

2006

2005

2004