Glossaire

Create PDFPrint this

Glossaire

Gamma-Hydroxibutyrate (GHB)

La GHB est également connue sous les noms de Liquid Ecstasy, Liquid E, Liquid X, G, Fantasy etc. Elle ne présente aucune similitude chimique avec l’Ecstasy (MDMA) et ne ressemble d’ailleurs pas non plus à ce dernier au plan des effets.
La GHB (gamma-hydroxybutirate) a une action entactogène, myorelaxante ou hypnotique (somnifère) dose-dépendante. A faibles doses, l’effet stimulant prédomine. La GHB produit alors des effets anxiolytiques (calmant l’anxiété), euphorisants, stimulants sexuels et désinhibant (socialement facilitant). On observe également une certaine perte du contrôle moteur.
A doses plus élevées, la GHB produit une action sédative puissante. Un surdosage peut induire un sommeil profond soudain (proche d’un coma). Une prise régulière peut conduire à une dépendance psychique et physique. Les symptômes de sevrage se manifestent sous forme de tremblements, d’accès de sudation, d’insomnies, d’anxiété, de nausées, voire de délire.
La GHB et des substances apparentées font de plus en plus souvent la une des médias sous l’appellation de « gouttes KO ». Lorsqu’elles sont versées dans des boissons à l’occasion de fêtes, à l’insu des victimes, elles rendent ces dernières facilement manipulables et peuvent entraîner des pertes de connaissance. Dans le sport, elles stimuleraient la synthèse musculaire par l’intermédiaire d’une augmentation de la production des hormones de croissance.


En Suisse, la GHB est soumise depuis le 1er janvier 2002 à la Loi sur les stupéfiants.

Retour aux suppléments
Retour au glossaire