Glossaire

Create PDFPrint this

Glossaire

Créatine-monohydrate

La créatine est un fournisseur d’énergie endogène pour les efforts très intenses de courte durée. L’énergie est mise à disposition sous forme de créatine-phosphate. La créatine peut être synthétisée par l’organisme ou fourni par l’alimentation.


Une supplémentation permet d’augmenter la teneur en créatine dans les muscles. Elle améliore ainsi les performances lors d’efforts répétés de courte durée et de haute intensité et stimule en outre la synthèse musculaire.


L’action de la créatine est individuelle. Env. 1/3 des athlètes ne répondent pas ou très peu à l’apport de créatine. D’autres athlètes y réagissent en revanche de façon marquée. La prudence est de mise lorsqu’une prise de masse musculaire et/ou de poids n’est pas souhaitable. On ne peut pas non plus exclure des problèmes musculaires et tendineux. La créatine est déconseillée chez les enfants et les adolescents.


Une supplémentation en créatine chez les jeunes en croissance est fondamentalement déconseillée. La sécurité de la créatine chez les jeunes n’a pas été suffisamment étudiée. Des effets sur le métabolisme hormonal ne sont pas exclus et l’action de la créatine sur la croissance musculaire peut conduire à une surcharge des structures passives à croissance plus lente, notamment les tendons.

Retour aux suppléments
Retour au glossaire