Prolongation d'une suspension pour dopage pour cause de violation de l’interdiction de participation

12.11.2018 - Public Relations

La Chambre disciplinaire pour les cas de dopage (CD) de Swiss Olympic a prolongé de quatre ans la suspension d’un sportif d'endurance amateur qui a enfreint l’interdiction de participation à une compétition malgré sa suspension en cours.

Alors que le sportif amateur était déjà suspendu pour délit de dopage, il a participé au Tour Transalp, une course cycliste par étapes. Il a ainsi violé l’interdiction de participation pendant une suspension en cours. Sur la base d’indices, la Fondation Antidoping Suisse a mené des investigations qui ont confirmé la participation du sportif à cette manifestation. La Chambre disciplinaire pour les cas de dopage (CD) de Swiss Olympic a prolongé de quatre ans la suspension en cours à l’encontre du sportif en raison de cette violation de l’interdiction de participation. Le sportif condamné doit par ailleurs s’acquitter d’une amende et des frais de procédure pour un montant total de 2000 francs.

Antidoping Suisse rappelle à tous les sportifs ainsi qu’aux organisateurs qu’il est interdit de participer à des compétitions en tant qu’athlète ou dans une autre fonction (entraîneur, fonctionnaire sportif, etc.) pendant une suspension pour dopage. Les organisateurs peuvent trouver la liste de toutes les personnes suspendues sur le site Internet d’Antidoping Suisse.