Antidoping Suisse exprime son point de vue concernant la décision du CIO sur la participation de la Russie aux Jeux olympiques

06.12.2017 - Relations publique

Antidoping Suisse approuve la décision claire et honnête du Comité international olympique (CIO) de suspendre la Russie aux prochains Jeux olympique d’hiver 2018 de Pyeongchang. 

La décision du CIO s’appuie sur les constatations et les recommandations de la commission d’enquête dirigée par l’ancien conseiller fédéral Samuel Schmid.  Le rapport a en effet permis de confirmer clairement l’existence en Russie d’un dopage systémique dont les responsables sont, d’une part, le Ministère des sports russe et, d’autre part, le Comité olympique russe. L’un et l’autre seront donc sanctionnés en conséquence. Les athlètes russes seront par contre autorisés à participer aux Jeux à Pyeongchang à des conditions strictes et en l’absence d’emblème et d’hymne nationaux. «Cette décision constitue un signal fort du CIO en faveur d’un sport propre et de la lutte contre le dopage», déclare Matthias Kamber, directeur d’Antidoping Suisse, qui ajoute: «Ce jugement n’a aucun caractère politique et constitue seulement une décision honnête en matière sportive.» 

Antidoping Suisse est membre de l’Institut des organisations nationales antidopage (iNADO). Vous trouverez ici la prise de position de l’iNADO.

Pour les demandes des médias, s'il vous plaît veuillez contacter:

Matthias Kamber
Tél +41 31 550 21 20
Fax +41 31 550 21 02
info@antidoping.ch