Attention: respectez également le règlement de la fédération

05.02.2019 - Info pour les athlètes

Il est essentiel, en tant qu’athlète de haut niveau participant à des compétitions, de connaître le règlement international de la fédération, en plus des règles antidopage en vigueur dans le monde entier.
Ledit règlement soumet des détails importants, notamment en ce qui concerne les compétitions. Le non-respect des règles de la fédération peut entraîner la disqualification de l’athlète fautif ou l’application de sanctions à son encontre. Voici un exemple pour illustrer ceci : un skieur allemand a récemment été disqualifié pour avoir inhalé de l’oxygène supplémentaire entre deux descentes. Il n’a pas violé les règles antidopage de l’AMA (Agence Mondiale Antidopage) mais les règles de sa fédération, la FIS. Ses résultats et son gain ont été annulés.

Mise à jour du 19.3.2019 : Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a annulé la décision de la FIS. Par conséquent, le skieur n'est plus disqualifié et peut garder le résultat et le prix.

L’Union Cycliste Internationale interdit l’analgésique Tramadol

L’UCI (Union Cycliste Internationale) a apporté une modification importante au règlement de la fédération, laquelle concerne l’ensemble des coureurs cyclistes : l’Union Cycliste Internationale Interdiction du Tramadol: Tout ce qu'il faut savoir Selon l’UCI, ce nouveau règlement entrera en vigueur à compter du 1.3.2019.

La substance Tramadol ne figure pas sur la Liste des interdictions et apparaît, lorsque l’on consulte la base de données DRO global, en tant que médicament « non interdit ». Antidoping Suisse attire l’attention des athlètes sur le fait qu’ils doivent, en plus de la Liste des interdictions, prendre en compte les règles de la fédération. En effet, dans certaines disciplines – comme évoqué ci-dessus –, certaines substances ou méthodes sont interdites, alors qu’elles sont autorisées par l’AMA.