Liste des interdictions 2015

05.12.2014 -

La nouvelle Liste des interdictions entrera en vigueur au 1er janvier 2015. Ci-après, nous décrivons le peu des changements apportés à cette liste. La Liste des interdictions et d’autres documents sont joints à la présente.

Documents à télécharger :

Voici les modifications apportées à la Liste des interdictions pour 2015 :

Agents anabolisants (S1) :

La nomenclature de certaines substances anabolisantes a été adaptée aux règles scientifiques actuelles. Aucun changement significatif n'a en fait été apporté et seul la 5b-androstène-3a,17b-dione a été mise en tant que métabolite de la testostérone dans la liste d'exemples.


Hormones peptidiques, facteurs de croissance, substances apparentées et mimétique (S2) :

Le titre de cette classe de substances a changé en incluant désormais les mimétiques. Certaines modifications structurelles ont en outre amélioré la lisibilité en fonction du mode d'action des différentes substances qui y figurent. Les stabilisateurs des HIF sont ainsi mentionnés comme sous-groupe à part entière et ne figurent plus dans le groupe des substances stimulant l'érythropoïèse. On a aussi ajouté un exemple de facteur de libération de la corticotrophine.


Modulateurs hormonaux et métaboliques (S4) :

Cette classe de substances a connu une refonte complète et la présentation en fonction du mode d'action des différentes substances a été améliorée. La trimétazidine a été transférée de la classe des stimulants spécifiques (S6) à la classe S4 et les activateurs de l'AMP ont été redéfinis.


Diurétiques et agents masquants (S5) :

Le titre a été modifié pour souligner le fait que les diurétiques ne sont pas seulement des agents masquants, mais peuvent être utilisés de façon abusive (par ex. pour favoriser une perte de poids rapide). Pour des raisons de clarté, on a également procédé à quelques modifications de la formulation. Aucun autre changement n'est à relever dans ce groupe.


Stimulants (S6) :

Il n'y a pas non plus eu de changements significatifs dans cette classe de substances. La phenmétrazine, anciennement dans les stimulants spécifiques, a été reclassée dans les stimulants aspécifiques. Il est maintenant explicitement mentionné que l'interdiction porte non seulement sur la phénéthylamine, mais aussi sur tous ses dérivés.


Glucocorticoïdes (S9) :

Aucun changement n'est intervenu en matière d'utilisation des glucocorticoïdes. Comme précédemment, les glucocorticoïdes sont interdits en application orale, intraveineuse, intramusculaire ou rectale. Une AUT est exigée pour ces formes d'administration. Tous les autres modes d'administration, intra-articulaire, péri-articulaire, péritendineux, péridural, topique ou inhalé sont admis sans restriction.


Manipulation chimique et physique (M2) :

Comme cela était le cas jusqu'ici, les perfusions et les injections de volumes liquidiens supérieurs à 50 ml par période de six heures sont interdites, sauf si elles sont légitimement administrées au cours d'une hospitalisation dans le cadre d'investigations ou désormais aussi au cours d'interventions chirurgicales.


Substances interdites dans certains sports (P1 und P2) :

Le karaté n'est maintenant plus évoqué dans la rubrique "Alcool" (P1), tandis que certaines disciplines de sports subaquatiques figurent dorénavant dans la classe interdite des bêtabloquants (P2).