Prise de position sur le cas Martin Grab

13.07.2018 - Droit

Dans une prise de position publique, le lutteur, Martin Grab, s'est prononcé aujourd’hui sur une potentielle violation des règles antidopage.

La fondation Antidoping Suisse peut confirmer, qu’une procédure a été ouverte à l’encontre de Martin Grab. Pour des raisons de protection de la personnalité, Antidoping Suisse n’est pas en mesure de donner des informations durant une procédure en cours.

L'association fédérale de lutte suisse était en charge de son propre concept antidopage jusqu’à la fin de l’année 2016. L’association était, à elle seule, responsable en matière de contrôles, de violations des règles antidopage et des sanctions.

Depuis le 01.01.2017 l’association fédérale de lutte suisse est membre de Swiss Olympic. Ainsi, la compétence en matière d’antidopage a été transmise à Antidoping Suisse. Dès cet instant, la chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic est responsable des potentielles violations des règles antidopage. Durant l’année 2017, Antidoping Suisse, a effectué 74 contrôles antidopage en lutte suisse.