Prise de position sur le cas Martin Grab

04.08.2018 - Droit

Aujourd’hui, le lutteur Martin Grab s’est prononcé publiquement sur le résultat de l’analyse de l’échantillon B. Antidoping Suisse peut certifier que l’échantillon B a confirmé le résultat de l’échantillon A.

Désormais, Antidoping Suisse assemblera tous les faits disponibles et formulera une demande d’ouverture d’une procédure selon le statut concernant le dopage auprès de la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic. Au cours de cette procédure, l’athlète a la possibilité de prendre position.

L’analyse laboratoire a révélé la substance tamoxifène. Sur la liste des interdictions, le tamoxifène figure dans le groupe des modulateurs hormonaux et métaboliques. Cette substance est utilisée pour combattre le cancer du sein. L’utilisation abusive de tamoxifène peut entre autres réduire les effets secondaires indésirables des cures de stéroïdes anabolisants.