Un nouveau Programme mondial antidopage a été adopté pour 2015

20.11.2013 - Coopération internationale

Le vendredi 15 novembre 2013, plus de 1000 représentants de gouvernements, d’organisations antidopage et du sport du monde entier ont adopté le nouveau Programme mondial antidopage 2015 à Johannesburg, en Afrique du Sud, sous la direction de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA). 

AMALe nouveau Programme mondial antidopage (PMA) entrera en vigueur le 1er janvier 2015. Le PMA se compose d’un code et de cinq standards internationaux. Pendant la phase de consultation de 18 mois, environ 4000 suggestions de modifications ont été soumises dans le monde entier, dont plus de 2000 ont été intégrées dans le code. Les modifications essentielles du code concernent la durée de suspension de quatre ans en cas de première infraction sérieuse (par ex. les anabolisants, l’EPO), une plus grande flexibilité lors de la détermination des suspensions, une extension du délai de prescription à dix ans, ainsi que l’introduction de deux nouvelles infractions de doping (complicité, association interdite). 

Plusieurs représentants de la Suisse ont participé à la conférence de Johannesburg. Selon l’avis de Matthias Kamber, directeur de Antidoping Suisse, la 4e Conférence mondiale sur le dopage dans le sport a permis de prendre quelques décisions importantes : «À partir de 2015, la suspension de quatre ans nous permettra de sanctionner de manière ciblée les vrais fraudeurs dans le sport. J’apprécie aussi le code adopté mondialement et amélioré concernant les enquêtes et les contrôles ciblés. En Suisse, nous avons commencé depuis deux ans déjà de mener des enquêtes professionnelles dans le cadre de la lutte contre le dopage.» 

Matthias Kamber mentionne aussi que «Antidoping Suisse occupera dorénavant un rôle de précurseur lors de l’adaptation de tous les référentiels pertinents ; que l’objectif est de permettre au Parlement du sport de Swiss Olympic d’adopter en novembre 2014 le nouveau Statut concernant le dopage ; et que le PMA 2015 entrera en vigueur en Suisse dès le 1er janvier 2015.»

Le nouveau président de l’AMA

Outre l’adoption du nouveau PMA, l’ordre du jour de Johannesburg comportait aussi l’élection d’un nouveau président de l’AMA. Sir Craig Reedie dirigera l’AMA en tant que président à compter du 1er janvier 2014. Monsieur Reedie, âgé de 72 ans et d’origine écossaise, participe depuis 1999 à différents comités de l’AMA. Il succède à l’Australien John Fahey, qui cède le poste après un mandat de six ans. Makhenkesi Stofile (Afrique du Sud) devient le nouveau vice-président de l’AMA.

Antidoping Suisse souhaite plein succès à la nouvelle direction de l’AMA et se réjouit d’ores et déjà d’une collaboration constructive.

Pour les demandes des médias, s'il vous plaît veuillez contacter:

Matthias Kamber
Tél +41 31 550 21 20
Fax +41 31 550 21 02
info@antidoping.ch