Liste des interdictions

La Liste des substances et des méthodes interdites (Liste des interdictions) est généralement mise à jour tous les ans par l’Agence mondiale antidopage (AMA) et entre en vigueur le 1er janvier. Cette liste est l’un des six Standards internationaux impératifs pour tous les signataires du Code de l’AMA. Elle est reconnue par toutes les fédérations internationales ayant signé ce Code.

Il incombe aux athlètes de s’assurer que la liste dont ils disposent est bien celle en vigueur et de s’informer des dispositions spécifiques de leur fédération.

Antidoping Suisse publie chaque année la Liste des interdictions de l’AMA en français et en allemand. Celle-ci peut être obtenue gratuitement auprès du secrétariat d'Antidoping Suisse. Comme complément à la Liste des interdictions, une liste des médicaments disponibles en Suisse sans ordonnance pour le traitement de maladies banales est publiée. Afin d'éviter des violations antidopages non intentionelles avec des médicaments, il est conseillé de consulter la base de données sur les médicaments Global DRO.

Nouveau à partir de 2020 : modifications de la Liste des interdictions 

La Liste des interdictions de 2020 entre en vigueur le 1er janvier 2020. Elle remplace toutes les autres listes établies jusqu’à présent.

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a principalement apporté des modifications formelles à la Liste des interdictions 2020 et a ajouté des exemples de substances interdites ou de leurs synonymes. Toutes ces substances nouvellement listées étaient déjà interdites auparavant au sens de « structure chimique similaire » ou « effet pharmacologique similaire ». Une liste complète de tous les changements est fournie par l'AMA.

Dans la pratique, cela signifie que les modifications n’ont aucune incidence sur le statut concernant le dopage des médicaments disponibles en Suisse.

L'une des sections qui a été formellement adaptées pour la Liste des interdictions 2020 est la classe des cannabinoïdes, substances interdits en compétition. Le changement, cependant, n'a aucun effet sur leur statut de dopage. Tous les cannabinoïdes naturels et synthétiques restent interdits. La seule exception est la substance pure de cannabidiol (CBD).

Cela ne signifie pas pour autant que les sportifs peuvent consommer sans hésitation les produits CDB, car ces produits contiennent également une certaine proportion de tétrahydrocannabinol (THC), qui est interdit en compétition. C'est pourquoi Antidoping Suisse met en garde contre l'utilisation des produits CDB : Mise en garde concernant les produits CBD