Compléments alimentaires

Responsabilité des athlètes

Les compléments alimentaires présentent un risque de dopage, car ils peuvent être contaminés par des substances interdites.

Les athlètes déclarés positifs à cause de consommation de substances interdites dans des compléments alimentaires sont considérés comme entièrement responsables. Une réduction de la sanction ne peut être appliquée que s'ils sont en mesure de prouver qu'ils ont pris toutes les précautions possibles pour réduire le risque de dopage.

Ce risque ne peut jamais être absolument exclu. Les sportives et sportifs ne devraient donc utiliser des compléments alimentaires qu'après une estimation individuelle des bénéfices et des risques. Les éléments fondamentaux pour cela sont:

  • une alimentation de base saine
  • clarifier les besoins avec un spécialiste
  • prendre en compte les critères d’exclusion et les conseils pratiques en matière de réduction des risques

L’alimentation dans le sport

La performance des athlètes s’appuie sur une alimentation de base saine. Il peut être nécessaire d'ajuster les quantités ou la sélection des aliments en fonction de la discipline sportive afin d'optimiser l'apport énergétique et nutritionnel.

La pyramide alimentaire pour les sportifs

Pour répondre à des situations et des besoins individuels et spécifiques de la discipline sportive, les compléments alimentaires peuvent compléter l’alimentation de base, mais jamais la remplacer. L'utilisation de compléments alimentaires doit être établie par un expert et ne devrait être envisagée qu'en cas de nécessité absolue.

Suppléments nutritionnels

Le Guide des suppléments nutritionnels de la Société Suisse de Nutrition du Sport (SSNS) donne des informations sur les compléments alimentaires et les divise en catégories. La catégorie A indique ce qui «peut faire sens dans certaines situations».

Le Guide des suppléments nutritionnels

Si vous avez d'autres questions concernant les compléments alimentaires, n'hésitez pas à contacter la SSNS: contact(a)ssns.ch.

Risque de dopage

Les compléments alimentaires peuvent contenir des substances interdites non déclarées comme composants sur l’emballage. On peut estimer que, dans le monde, 5 à 20% des produits sont contaminés par des substances interdites selon la Liste des interdictions (Vernec et al., 2013). Les contaminations peuvent, par exemple, provenir des installations de production contaminées, ou de substances interdites peuvent être ajoutées volontairement pour accentuer les effets des produits. Il est arrivé plusieurs fois dans le passé que des athlètes aient été suspendus après avoir absorbé des compléments alimentaires contaminés. Des substances interdites ont été trouvé dans les groupes de produits suivants:

  • produits de musculation, tels que les poudres protéinées (contenant des stéroïdes anabolisants)
  • Fat Burner (contenant des stimulants)
  • Neuro Enhancer (contenant des stimulants)

Réduction des risques

L’unique moyen d’éviter totalement le risque de contamination par les compléments alimentaires est de renoncer à consommer ce genre de produits. Contrairement aux médicaments, les compléments alimentaires ne sont pas réglementés par Swissmedic et ont donc des exigences de qualité moins élevées. C’est la raison pour laquelle Antidoping Suisse ne considèrera jamais un complément alimentaire comme sans risque ou totalement sûr.

Les athlètes peuvent cependant réduire leur risque de dopage en respectant les mesures de précaution suivantes:

Mesures fondamentales

  • Consommer des compléments alimentaires seulement si un besoin individuel a été reconnu par des spécialistes indépendants. Professionnels certifiés

  • Un besoin concret (par exemple manque de vitamine) peut, dépendant de la substance, être également couvert pas l’utilisation de médicaments. Les médicaments peuvent être vérifié avec la base de données sur les médicaments DRO global.

Si l’utilisation d’un complément alimentaire est recommandée par une personne spécialisée:

  • Privilégier les produits provenant de fabricants suisses fiables.
  • Choisir des produits destinés au sport de compétition.
  • Renoncer aux achats auprès de fabricants inconnus ainsi qu’aux commandes à l’étranger.

Critères d’exclusion – par mesure de précaution, ne pas utiliser ce genre de produits!

  • Les produits fabriqués pour le marché ciblé du fitness ou du bodybuilding.
  • Les produits promettant des effets «miraculeux».
  • Plus les promesses sont énormes, plus le risque est gros.
  • Les produits contenant des préfixes comme testo, anabo, boost. Les produits certifiant l’absence de substances dopantes par des mentions telles que: «garanti sans dopage», «100% doping free», «Approuvé par l’AMA», etc.

Programmes de certification

Les fabricants peuvent faire vérifier que leurs compléments alimentaires présentes pas de contaminations par des substances interdites. Les produits répertoriés sur les sites internet des programmes de certification mentionnés ci-dessous ont été analysés conformément à leurs directives et leurs programmes d'essai. Ceci est la meilleure façon de réduire le risque de dopage, bien qu’il ne soit jamais exclu à 100%. Les programmes de certification fiables que nous connaissons sont les suivants:

Liste de Cologne

NSF Sport

Informed Sport

Risques pour la santé

En plus de la contamination possible causée par des substances interdites, d'autres contaminations (p. ex. par métaux lourds ou charge microbienne) peuvent également survenir. D’autres risques pour la santé peuvent intervenir en raison des dosages parfois élevés des compléments alimentaires. Il est donc souhaitable que les besoins individuels soient déterminés par des spécialistes indépendants et qu’ils soient ensuite respectés.

Mentalité du dopage

Selon des études, une consommation régulière et habituelle de compléments alimentaires peut entraîner une mentalité du dopage (Backhouse et al., 2013). Par exemple, une consommation de boissons énergisantes avant chaque entraînement peut engendrer une dépendance psychologique inconsciente. Il est prouvé qu’une consommation fréquente de compléments alimentaires génère une probabilité plus élevée à consommer des substances ou méthodes interdites.

Aide et Contact

Si vous avez des questions, vous pouvez nous contacter à tout moment.

Contact