Cannabis et produits CBD

Statut d’interdiction des cannabinoïdes

Les cannabinoïdes naturels et synthétiques sont interdits en compétition selon Liste des interdictions actuellement en vigueur. Il est donc primordial qu’aucune substance interdite en compétition ne soit détectée dans les échantillons prélevés en compétition. Ceci s’applique indépendamment du moment de prise de la substance. Antidoping Suisse recommande aux athlètes de s'abstenir de manière générale de consommer du cannabis, y compris les produits de chanvre et les produits CBD.

Cannabinoïdes sont longtemps détectables

La concentration de cannabinoïdes – par exemple de tétrahydrocannabinol (THC) – et de leurs métabolites dans un échantillon dépend, entre autres, de la concentration dans le produit de chanvre consommé, de la quantité consommée et du métabolisme individuel de l'athlète. Il n'est donc pas possible de faire de prévisions sur les concentrations dans le sang et l'urine ainsi que sur la durée exacte de la détectabilité.

Il importe également de noter que, lors d’un contrôle antidopage, le THC actif est détecté tout comme ses métabolites. Ces produits de dégradation peuvent encore être détectés pendant plusieurs jours voire même plusieurs semaines après la consommation.

Antidoping Suisse recommande aux athlètes de s'abstenir de manière générale de consommer des produits à base de cannabis en raison de leur longue détectabilité.

Produits CBD

La seule exception aux cannabinoïdes interdits par la Liste des interdictions est la substance pure cannabidiol (CBD). Antidoping Suisse recommande cependant aux athlètes de s'abstenir d'utiliser des produits CBD. Cette recommandation est motivée par le fait que les produits CBD contiennent une certaine quantité de THC. Le THC est une substance interdite en compétition et peut générer un échantillon positif (en cas de prélèvement).

Les produits CBD connaissent actuellement un véritable essor. Toutefois, ce marché étant peu contrôlé, certains produits contiennent des concentrations élevées de THC. Celles-ci peuvent être supérieures aux données déclarées et dépasser la teneur maximale légalement autorisé. Les produits CBD sont donc considérés comme problématiques et présentent un risque pour les athlètes.

La recommandation d'Antidopage Suisse aux athlètes reste inchangée: Renoncer aux produits CBD. Ceci est valable indépendamment des informations sur la teneur en THC fournies par les fabricants ou les vendeurs des produits. Le risque de violations des règles antidopage avec le THC par la consommation de produits CBD est sous-estimé par de nombreux côtés.