Urgences médicales

Dans une situation d’urgence médicale, la santé prime. Les thérapies d'urgence devraient être effectués immédiatement, même si des substances ou méthodes interdits selon la Liste des interdictions sont utilisées pour cela. Si une demande d'AUT s'avère nécessaire, elle doit être présentée dès que la situation de santé le permet. Ceci est valable aux plan national et international.

Une demande d'AUT en cas d’urgence est nécessaire pour les athlètes qui ont besoin d'une AUT préalable conformément aux règles en vigueur. Pour eux, la demande d'AUT en cas d'urgence est une exception, qui consiste dans le fait que la demande et son évaluation ne sont faites qu'après le début de la thérapie. En cas d’incertitudes concernent quels athlètes ont besoin d’une AUT préalable, l'Assistant AUT aide à clarifier l'affaire.

Autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT)

Ce qui suit s'applique également aux demandes d'AUT en cas d'urgence:

  • Outre le formulaire de demande dûment rempli, une documentation médicale exhaustive est requis. Malgré les circonstances, il est donc important que la thérapie d'urgence et le diagnostic associé soient documentés au mieux par un médecin.
  • Une demande d'AUT en cas d'urgence peut être annoncée à l'organisation antidopage responsable, par exemple, si les documents médicaux nécessaires tels qu'un rapport de sortie d'hôpital ne sont pas immédiatement disponibles. Cela peut également être fait par le personnel d’encadrement. À cette occasion, il est possible de clarifier directement quels sont les documents médicaux à présenter.

Les athlètes qui, conformément aux règles en vigueur, peuvent présenter une demande d’AUT rétroactive, c'est-à-dire après un éventuel contrôle antidopage, n'ont pas besoin de présenter une demande d’AUT en cas d'urgence. La procédure habituelle leur est donc applicable, qu'il s'agisse d'une urgence médicale ou d'une autre thérapie interdite pour des raisons de santé.