Deux athlètes suisses écopent de quatre ans de suspension pour dopage

|
Kategorie:
Droit

La Commission des sanctions de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) a suspendu le kick-boxeur suisse Yoann Kongolo ainsi que l’athlète de Powerlifting suisse Mathieu Erhardt pour quatre ans.

Les deux athlètes suisses ont été soumis à des contrôles antidopage lors de compétitions en France. Les résultats positifs de l'analyse ont été suivis par l'AFLD ainsi que portés en accusation et sanctionnés sur place.

Le kick-boxeur suisse Yoann Kongolo, agé de 32 ans, a été suspendu pour quatre ans pour la présence de méthandiénone et stanozolol et a été condamné au paiement de 5'000 euros. Compte tenu de la suspension provisoire de deux mois, la suspension est effective depuis le 30 septembre 2019.

Mathieu Erhardt a été suspendu pour quatre pour la présence de méthylstenbolone, ostarine et ibutamoren et a été condamné au paiement de 2'000 euros. En application de l’article L232-23-3-11 du «Code du sport» français, la suspension est effective depuis le 10 mars 2018.

Les sanctions et les suspensions dans les sports soumis au Code mondial antidopage sont valables dans le monde entier et pour tous les autres sports soumis au Code ainsi que pour toutes fonctions.