L'AMA publie une nouvelle liste des interdictions

|
Kategorie:
Info pour athlètes

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a publié la Liste des interdictions de 2022 qui entre en vigueur le 1er janvier 2022 et remplace toutes les autres listes établies jusqu’à présent. Les modifications concernent en particulier la catégorie des glucocorticoïdes et la substance salbutamol.

L’AMA a effectué des modifications à la Liste des interdictions 2022 qui auront des conséquences sur le statut d’interdiction de certains médicaments. Les modifications concernent en particulier:

Glucocorticoïdes

Des règles plus strictes seront appliquées à partir du 1er janvier 2022 pour les glucocorticoïdes. En sus de l’application orale et de l’usage rectal, toute sorte d’injection sera désormais interdite en compétition. Exception faite des injections intraveineuses et intramusculaires actuellement interdites, les injections intra-articulaires de glucocorticoïdes, par exemple, seront également interdites dès le 1er janvier 2022.

Davantage d’informations et de recommandations pratiques suivront au sujet des périodes d’élimination en cas de prise de glucocorticoïdes, lors de la nouvelle publication de la Liste des interdictions 2022 d’Antidoping Suisse, fin novembre 2021.

Salbutamol

Une limite de dosage plus basse et des intervalles de temps ajustés seront appliqués à partir du 1er janvier 2022 pour l'inhalation de salbutamol. La dose maximale autorisée pour l'inhalation est désormais de 600 microgrammes de salbutamol par 8 heures en doses fractionnées. Comme précédemment, la dose ne doit pas excéder 1600 microgrammes par 24 heures.

L’AMA met à disposition la Liste des interdictions 2022 ainsi qu’un résumé des principales modifications.

Antidoping Suisse rappelle à tous les athlètes de vérifier les médicaments au moyen de la base de données sur les médicaments DRO global (via site web ou Mobile App) avant leur l’application.