Trois ans de suspension pour deux joueurs de football amateur

|
Kategorie:
Droit

Deux footballeurs amateurs ont reconnu à l’égard de la Fondation Antidoping Suisse la possession et l’usage, respectivement la tentative d'usage d'un produit dopant et ont accepté une suspension de 3 ans et une amende de 120 francs chacun.

Lors d'un contrôle de colis, l’inspection de la douane a trouvé une boite de 100 tablettes de Dianabol, contenant la substance interdite métandienone, adressée à un joueur de football amateur. Dans l’autre cas, trois ampoules d’ENA contenant de la testostérone ont été trouvées lors d’une perquisition de la police. Les produits identifiés comme étant interdits ont été confisqués, puis transmis à Antidoping Suisse. Comme l’exige la Loi sur l’encouragement du sport, Antidoping Suisse a ensuite procédé à la destruction de ces produits contre paiement des frais correspondants.

Les joueurs de football amateur ont été informés du fait que la possession et la tentative d’usage ou l’usage de substances interdites pouvait potentiellement consister en une violation du Statut concernant le dopage de Swiss Olympic. Les personnes concernées ont choisi d’accepter un accord proposé par Antidoping Suisse selon l’art. 10.8.1 du Statut concernant le dopage en vertu duquel ils sont sanctionnés à trois ans de suspension (au lieu de quatre) et à une amende de 120 francs chacun. Les suspensions sont effectives pour tous les sports dans le monde entier.

Antidoping Suisse rappelle à tous les sportives et sportifs qu'en cas de violation des règles antidopage, comme illustré par les présents cas, même les sportifs amateurs peuvent être suspendus.