Un avertissement pour une sportive amateur

|
Kategorie:
Droit

Antidoping Suisse a adressé un avertissement à une sportive amateur pour la possession et l’usage de la substance interdite clomifène et l’a condamnée à une peine pécuniaire.

Dans le cadre d’un contrôle postal, deux envois contenant 80 resp.120 comprimés de Clomisign-50 (contenant du clomifène) adressés à une sportive de niveau récréatif ont été saisis par l’Administration fédérale des douanes (AFD) et transmis à Antidoping Suisse. Comme l’exige la Loi sur l’encouragement du sport (LESp), Antidoping Suisse a ensuite procédé à la destruction de ces produits contre paiement des frais correspondants. La sportive amateur a été informée du fait que la possession et l’usage de substances interdites pouvait potentiellement consister en une violation du Statut concernant le dopage de Swiss Olympic. La personne concernée a été en mesure de prouver qu'elle avait pris la substance pour des raisons médicales, et non en lien avec le sport. Antidoping Suisse a alors rendu une décision en matière de gestion des résultats dans laquelle elle a émis un avertissement et a sanctionné la sportive récréative à une peine pécuniaire de 120 francs.

Antidoping Suisse rappelle à toutes les sportives et à tous les sportifs que l’importation de substances dopantes est strictement interdite. La substance clomifène est inscrite dans l’Ordonnance sur l’encouragement du sport et de l’activité physique (OESp) de sorte que son importation est interdite. L’interdiction d’importation est indépendante d’une activité sportive et elle est ainsi également appliquée aux personnes qui ne pratiquent pas de sport.