Un joueur de volleyball écope de quatre ans de suspension pour dopage

|
Kategorie:
Droit

La Chambre disciplinaire de Swiss Olympic suspend pour quatre ans l’ancien joueur de volleyball de LNA Jaroslav Vlcko pour tentative d’usage et possession de déhydrochlorméthyltestostérone, testostérone et ostarine et le condamne à une peine pécuniaire.

L’ancien joueur de volleyball de LNA Jaroslav Vlcko a été suspendu pour quatre ans par la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic (CD) pour tentative d’usage et possession de déhydrochlorméthyltestostérone, testostérone et ostarine. La suspension est effective depuis le 16 avril 2020, soit depuis le début de la suspension provisoire, et s’applique à tous les sports et à toutes les fonctions dans le sport dans le monde entier.

En mars 2019, le Corps des gardes-frontière a examiné le joueur de volleyball lors d'un contrôle des personnes et a saisi les substances interdites dans ses bagages. La CD a conclu la procédure disciplinaire et condamné l'athlète à une suspension de quatre ans. En plus, l’athlète condamné doit prendre en charge les frais de procédure, s’acquitter d’un remboursement des dépens à Antidoping Suisse, et d’une amende pour un total de 1'950 francs.

Antidoping Suisse rappelle à tous les sportifs et sportives que l’importation de produits dopants est interdite par la Loi fédérale sur l'encouragement du sport et de l'activité physique (LESp). Avec le soutien de l'Administration fédérale des douanes (AFD), l’importation et l’exportation de marchandises suspects sont continuellement saisis et transmis à Antidoping Suisse. Antidoping Suisse procède ensuite à la destruction de ces produits contre paiement des frais correspondants et soumet une demande d’ouverture de procédure disciplinaire auprès de la CD.