Déroulement d’un contrôle sanguin

Le prélèvement sanguin peut être pratiqué en complément ou indépendamment des contrôles d’urine. Une distinction est faite entre le prélèvement veineux pour l’analyse de laboratoire et le prélèvement veineux pour le passeport sanguin et la prise de sang capillaire Dried Blood Spot, DBS.

Le déroulement des trois types de prise de sang est similaire. Trois éléments les différencient: le point de ponction, la quantité de sang requise et le matériel de contrôle nécessaire au prélèvement. Ce qui signifie que les processus de contrôle se diffèrent légèrement. Lorsque l’échantillon est prélevé pour les profils sanguins, il est nécessaire d’attendre au moins deux heures après un effort physique avant d’effectuer la prise de sang.

Convocation et identification

Image:
01_Aufbieten&Identifikation

Le contrôleur présente sa carte de légitimation et donne à Alex des informations sur la convocation et le contrôle prévu. Alex est informé de ses droits et de ses obligations. Le personnel affecté aux contrôles vérifie l’identité de Alex, par exemple, au moyen de sa carte d’identité ou de son permis de conduire. En apposant sa signature sur le protocole de contrôle antidopage, Alex confirme avoir reçu la convocation au contrôle antidopage et avoir compris les droits et les obligations corrélatifs.

Zone d’attente et de contrôle

Les zones d’attente et de contrôle sont séparées. Alex peut manger et boire pendant le déroulement du contrôle, hormis dans la zone de contrôle.

Mis à part le personnel affecté aux contrôles, seule Alex (l’athlète contrôlé) et, si il le souhaite, une personne de confiance et, dans certains cas, des observateurs de l’AMA ainsi que des auditeurs d’Antidoping Suisse, sont admis dans la zone de contrôle. Le déroulement du contrôle est expliqué à Alex. En plus du contrôle sanguin, un contrôle urinaire peut également être effectué (voir déroulement du contrôle urinaire). Alex doit rester au moins dix minutes en position assise, bien droit, avant que le prélèvement sanguin ne soit effectué. Ce temps d’attente peut être utilisé pour remplir le formulaire «Questionnaire sur le passeport biologique» et noter les médicaments éventuellement absorbés dernièrement.

Image:
02_Kontrollbereich_Blut

Choix du matériel de contrôle

Image:
03_Auswahl-Kontrollset_Blut

Alex choisit un set de contrôle sanguin emballé. Trois sets au moins doivent être disponibles et leur emballage doit être intact. Si Alex n'est pas satisfait du set choisi, il peut en choisir un autre, intact.

Le set de contrôle comprend un récipient A (numéro rouge), un récipient B (numéro bleu) et, selon l’échantillon à prélever, un récipient sans lettres, des étiquettes autocollantes, ainsi que trois poches en plastique refermables. Les références qui figurent sur le set, les flacons et les couvercles doivent être identiques. Le set de contrôle contient le matériel pour le prélèvement et des éprouvettes.

Étiquetage des échantillons sanguins

Alex colle une étiquette sur chaque éprouvette.

Image:
04_Beschriftung_Blut

Prélèvement de sang

Image:
05_Blutentnahme

Généralement, la prise de sang est effectuée en position assise, verticale. Si Alex le demande, le prélèvement sanguin peut être effectué en position couchée. Pour un contrôle,13 ml de sang au maximum sont nécessaires. La personne chargée du contrôle prélève la quantité de sang prévue en utilisant le set de prélèvement. Elle prodigue ensuite les soins nécessaires au point de piqûre. Alex doit veiller à ne pas faire d’efforts fatigants avec le bras sur lequel le prélèvement sanguin a été effectué pendant une durée de 30 minutes après ce prélèvement.

Fermeture des flacons

Alex ouvre les récipients conformément aux explications de la personne chargée du contrôle. Il introduit ensuite les éprouvettes dans les récipients prévus à cet effet, puis ferme les récipients avec le couvercle. Les couvercles sont vissés complètement, mais sans forcer. Une fois vissés, il ne sera donc plus possible de dévisser les bouchons, ni d’ouvrir les récipients. Les couvercles seront ouverts au laboratoire avec un outil spécial et ne pourront plus être réutilisés. Alex dépose ensuite les deux flacons dans les sachets en plastique et les scelle.

Image:
06_Verschliessen_Blut

Protocole

Image:
07_Protokoll_Blut

La personne chargée du contrôle inscrit ensuite sur le protocole de contrôle antidopage des informations telles que les références de l’échantillon, la date et l’heure de la prise de sang. Le laboratoire n’obtient aucune information qui pourrait révéler l’identité de Alex. Afin de faciliter l’analyse, il est utile d’indiquer sur le protocole la nature des médicaments absorbés au cours des sept derniers jours.

Signature et conclusion du contrôle

Alex vérifie que le reste du protocole de contrôle antidopage est complet et exact. Ensuite, il inscrit dans le protocole toute remarque ou réclamation éventuelle au sujet du contrôle. Pour finir, la personne chargée du contrôle, les éventuelles personnes accompagnantes et Alex signent le protocole. Avec l’apposition des signatures, il est confirmé que le contrôle a été réalisé conformément aux règles. Une copie du protocole de contrôle antidopage est remise à Alex. Cette copie doit être soigneusement conservée.

Image:
09_Unterschrift&Abschluss

Expédition et analyse

Image:
10_Versand&Analyse

Les échantillons sanguins sont déposés dans une glacière et sont envoyés au laboratoire pour Analyse. Alex est informé du résultat des contrôles antidopage par voie électronique ou postale.

Dried Blood Spot (DBS)

La méthode DBS se fait à partir de quelques gouttes de sang capillaire séché. Le prélèvement sanguin capillaire est effectué par une simple piqûre au doigt (majeur ou annulaire) ou, dans certains cas exceptionnels, sur le lobe de l’oreille. Le sang prélevé est appliqué sur une carte filtre DBS. Une quantité minime est suffisante. Les numéros figurant sur le set (sachet en aluminium), sur les poches de sécurité, sur les cartes DBS (échantillons A et B) ainsi que sur la bande de scellement doivent être identiques. Les cartes DBS doivent être glissées dans les poches de sécurité de façon à ce que les numéros inscrits sur les cartes soient visibles. Les deux poches sont ensuite fermées hermétiquement à l’aide de la bande de scellement, puis glissées dans le sachet en aluminium. Celui-ci est ensuite refermé par la bande de scellement bleue et envoyé au laboratoire.

Image:
11_DBS