Système de contrôle antidopage

Qui peut être contrôlé?

Les règles antidopage s’appliquent à l’ensemble des sportives et sportifs licenciés par ou membres d’une fédération ou d’une association affiliée à Swiss Olympic. Il en va de même pour l’ensemble des athlètes qui participent aux compétitions de ces organisations. Tous ces sportifs peuvent par conséquent être soumis à tout moment à des contrôles antidopage.

Il n’y a pas d’âge minimum concernant les contrôles antidopage. En d’autres termes, des sportives et sportifs mineurs peuvent aussi faire l’objet de contrôles. En raison de leur âge, ces athlètes bénéficient toutefois d’une protection particulière. Il est nécessaire que ces mineurs et leurs parents s’informent précisément quant à leurs droits et leurs obligations.

Qui a la faculté d’effectuer des contrôles antidopage?

En Suisse, c’est essentiellement Antidoping Suisse qui réalise des contrôles antidopage. Par ailleurs, des organisations antidopage d’autres pays, les fédérations internationales ainsi que certains organisateurs de manifestations sportives peuvent contrôler ou faire contrôler leurs athlètes. Ces organisations chargent régulièrement Antidoping Suisse d’effectuer ces contrôles en Suisse, en leur nom.

Image:
kontrollen_FR

À quel moment les contrôles antidopage sont-ils effectués?

De manière générale, il n’existe pas de restriction temporelle pour exécuter des contrôles antidopage. Les contrôles peuvent aussi bien avoir lieu tôt le matin ou dans la nuit. On distingue les contrôles «en compétition» et «hors compétition». En règle générale, un contrôle antidopage effectué au cours d’une période de douze heures avant la compétition et perdurant jusqu’après la fin d’une compétition est considéré comme ayant lieu «en compétition». Toutes les autres périodes sont considérées comme ayant lieu «hors compétition». Cette distinction est essentielle car un grand nombre de substances sont interdites «en compétition».

Où les contrôles antidopage sont-ils réalisés?

Les contrôles antidopage peuvent être réalisés à domicile, sur le lieu d’entraînement, sur le lieu de travail ou à l’école – tout est possible.

Comment le système de contrôle fonctionne-t-il?

Image:
kontrollsystem_FR

Planification des contrôles

La planification et la coordination des contrôles antidopage dans le sport de haut niveau sont au centre du système de contrôle antidopage d’Antidoping Suisse. Pour protéger les athlètes qui pratiquent un sport propre, les contrôles sont effectués aussi bien en compétition que hors compétition.

Les athlètes individuels ainsi que les équipes de niveaux de performance national et international sont répartis en groupes cibles de sportifs soumis aux contrôles. Ils ont l’obligation de communiquer leur localisation (Whereabouts). Ce processus permet de simplifier la planification et la réalisation des contrôles antidopage sans avertissement préalable.

Whereabouts

Réalisation des contrôles

Les contrôles antidopage sont réalisés par du personnel formé, les Doping Control Officers (DCO). Le déroulement des contrôles est clairement défini dans les Prescriptions d’exécution. Les athlètes sont tenus de respecter les directives imposées par le personnel affecté aux contrôles.

Déroulement du contrôle

Analyses

Les échantillons prélevés peuvent être analysés uniquement par un laboratoire accrédité par l’AMA. En plus d’apporter directement la preuve de l’existence de substances interdites, les résultats d’analyse sont également enregistrés et confrontés au profil longitudinal de l’athlète (passeport biologique).

Analyses et profils

Gestion des résultats

Le laboratoire communique les résultats d’analyse à l’organisation antidopage compétente. Antidoping Suisse informe tous les athlètes ayant été contrôlés dans un délai de quatre à six semaines. Lors de résultats d’analyse positifs, des informations supplémentaires sont recueillies auprès des personnes concernées.

Procédure disciplinaire